Capture d’écran 2015-05-28 à 14

Il était beau, il sentait bon le sable chaud. Mon poissonnier. Avec ses bottes de moto en caoutchouc et son grand L. tatoué sur le dos. Le bras tendu, mon tuptup de verre béant, j’étais inquiet. Je guettais, la goutte sur le front.  Il m’a sourit, je me suis lancé, indigné : « je dis non au plastique, on le retrouve dans le ventre des poissons. ». Le temps se suspend, les néons crépitent mollement, les poissons me regardent tous d’un œil, le requin à peau bleu me fixe. Et il dit« si vous saviez ce que je retrouve dedans quand je les vide, c'est inadmissible ».  Coup de foudre, instantané. Speed Plastic Dating. Il continue sur l’interdiction des sacs en 2016, la pêche et les bulots. Je suis aux anges. La graine du changement pousse dans les rayons de sucres suremballées et mon héros l’arrose. Avant de fermer mon tuptup en verre, j’ai le droit à une petite louche discrète en sup de mon émincé d’espadon mariné au sésame. Celle là je l'ai pas volée. 

Textes: jérémie PICHON
Illustrations: Bénédicte MORET