« Haaaa des mouchoirs en tissu ? Mais c’est dègue ! Ah, moi je pourrais jamais… ». C’est ainsi que nos amis adeptes de l’hygiène absolue réagissent quand on parle de notre corps. Et c’est la même rengaine pour les toilettes sèches. « Comment ? Mais, je mais je… » c’est tout juste si le mot caca peut être prononcé. Le caca, c’est tabou, on en viendra tous à bout ! Oui, bin pas en chiant dans l’eau potable les amis… « Des serviettes hygiéniques lavables ? mon dieu, je vais défaillir… ». Mais ce sont NOS effluents corporels ! Allez, va s’y Jamy dis leur: « Quand je me mouche, ce n’est que du mucus, un petit liquide sécrété par la cloison nasale et de la poussière qui est bien mieux là que dans les poumons. Le corps est une machine la plus perfectionnée du monde. » A tous ceux qui font baaaaa, vous avalez environ, 1litre de ce mucus par jour…bon app !

Bref, le trop d’hygiène généralisé est tellement fort, que même les éléments de base de notre vie quotidienne répugnent le quidam, le sang et l’alimentation aussi ! « Beurk, des épluchures, moi je ne les prends pas avec les mains… ». Avec le Zéro Déchet, on a bien sur des mouchoirs en tissu (avec des fleurs pour notre fille), des serviettes de table en tissu, des serviettes hygiéniques en tissu, des toilettes sèches dans la chambre des enfants (pratique la nuit et pour économiser les 40 tirages de chasse d’eau journaliers des enfants), des éponges en tissu… à part le PQ, on n’a plus de jetable. Je rêve des chiottes japonais et du petit jet parfumé qui vient délicatement te nettoyer la rondelle. Ah, ces japonnais le comble du raffinement Zéro Déchet…

Ce trop d’hygiène a même des conséquences sur notre santé. Trop d’hygiène nuit au développement du système immunitaire des enfants qui ont besoin d’être un minimum en contact avec des microbes pour se blinder. Du coup, ça favorise les allergies, l’asthme ou les maladies auto immunes. Pire, une étude récente montrait que « les enfants dont les urines contiennent un taux élevé de triclosan, composé d’antibactérien utilisé dans différents produits d’hygiène, souffrent plus que les autres d’allergies et de rhumes des foins. » Le monde à l’envers ! Sauf pour le business bien sur… Selon l’Observatoire de la qualité de l’air, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur. Ce sont jusqu’à 900 substances chimiques connues à ce jour qui sont émises dans nos maisons et finissent inexorablement… dans notre sang. Les produits d’entretien sont parmi les plus nocifs : solvants en tout genre, benzène, formaldéhyde, éthers de glycol, chlore… Surtout, ils sont très volatiles. En les respirant, nous nous exposons à des irritations des bronches, de la peau, des yeux, du système digestif, mais aussi à des allergies et de l’asthme. Plus grave, pour vous et votre famille : les substances toxiques atteignent les systèmes nerveux et respiratoire et favorisent des tumeurs cancéreuses.

Disons le simplement : le mucus, le sang, le caca, les épluchures, les mouchoirs en tissu…. ne sont pas sales ! Ils sont notre vie ! Ce qui est dégueulasse, ce sont bien ces triclosan, benzène et autre produits que l’on nous vend par hectolitres. La pub vous rabâche sans cesse le même refrain « Mort à la bactéries ! ». Alors nous le crions haut et fort :

« Nous pouvons nous passer de l’ensemble
des produits ménagers industriels que l’on nous vend… ».

Savon noir, vinaigre et bicarbonate de soude sont inoffensifs et vous permettrons de faire tout ce dont vous avez besoin sans détruire votre santé, votre sang, votre mucus… ni produire de déchet! Comment ça vous n’aimez pas les fleurs sur les mouchoirs ? Roooo… 

 

Textes: Jérémie PICHON
Illustrations: Bénédicte MORET

 

Toutes les recettes sur :http://www.famillezerodechet.com/pages/toutes-les-recettes/31656135.html

Plus d’infos : http://www.planetesante.ch/Mag-sante/Ma-sante-au-quotidien/Trop-d-hygiene-nuirait-a-la-sante