Capture d’écran 2016-02-05 à 16

Bon les gars faut qu'on se tcheck. Je veux pas faire la balance mais y'a un max de vos chéries qui viennent sur le groupe Facebouc en mode « mon chéri i veut pas faire le Zéro Déchet », « Mon chéri il est rentré des courses avec un sac » « L'homme ceci, l'homme cela... » Oh les gars faut qu'on se reprennent là !! Oui les pépitos c'est plus simple que le gâteau au yaourt. Ok la mousseline c'est plus simple que faire cuire des patates. Et oui pour le zéro déchet il faut parler à la fromagère pour avoir son fromage dans le tuptup. Je sais bien que la femme est l'avenir de l'homme mais quand même, va falloir faire notre part là...

Parce que franchement les chips on s'en cague, l'apéro zéro déchet c'est bien mieux ! Et pas que pour les poignées d'amour de la quarantaine bien tassée... Le cake aux olives, le guacamole ou l'houmous maison franchement y'a pas photo... Pour les plus flemmards il est même possible de faire un apéro ZDZC « Zéro Déchet Zéro Cuisine » : le saucisson, la petite terrine forestière sur pain au levain bio, les olives (en vrac dans le tutptup), le petit chèvre à la coupe etc...
Pour les amateurs de yaourt ça prend 3 min maxi de mélanger un yaourt avec un litre de lait et le mettre dans les pots le soir.
Pour les courses c'est la même chose de mettre les légumes dans un sac en tissu que dans un sac plastique pourri. Ok il est à pois roses... mais laissez s'exprimer votre part féminine bon dieu! On vous l'avait dit pour le meilleur ou le pire de toute façon... Et on se prend vite à discuter le bout de gras sur les recettes de lessive ou de shampoing. Vécu en direct ce matin avec mon réparateur de lave vaisselle!
Et pour les tire au flanc scientifiques, je confirme le résultat de mes 5 années de recherches universitaires, on a pas de gène de la flemme. C'est de l'acquis. Si si...

Bon les papas on en rigole mais qu'est ce qu'on va répondre à nos enfants dans 20 ans ? Quand ils verront leur environnement en vrac total et nous demanderons : «Mais t'as fait quoi, toi papa quand il était encore temps de faire quelque chose pour sauver la planète en 2015? ». «Rien» ? Ou « Désolé je pensais que c'était des conneries de bobo écolo » ?. Parce qu'il est grand temps d'agir pour eux. La fenêtre météo d'action se réduit de jour en jour. 3-4 degrés de réchauffement sont prévus, la  moitié des espèces sauvages a déjà disparue en 40 ans, les océans sont en train de se vider comme une grande partie des ressources naturelles que l'on pille chaque jour, notre santé est minée par les cancers et notre économie mondialisée met 25% de nos enfants sur les bancs de pôle emploi au profit des 1% de gros riches. A ce niveau d'urgence là, le zéro déchet c'est plus de l'ordre de la survie de l'espèce qu'un truc d'écolo bobo...

Le zéro déchet nous permet de réduire notre orgie de surconsommation, faire moins et mieux. Pour nous et nos enfants. Il faut se dire que 99 % des ressources prélevées dans la nature deviennent des déchets en moins de 42 jours(1) !! En achetant local pour virer mes emballages de la grande distrib, je relocalise l'emploi et créé de la richesse locale. En réduisant ma conso de tout ces objets et produits en tout genre, j'évite d'engraisser des actionnaires boursiers en même temps que d'envoyer 200 kgs de déchets chaque seconde dans l'océan. Alors passons du nucléaire-pétrole-béton-chimie à un autre système. Local, sain humain. Et ça à l'air con, mais ça commence en virant les twinuts et en épluchant les légumes... Et bonne nouvelle on peut très bien le faire en couple devant un petit vin local... Hé ! On a pas dit zéro libido !

Textes: Jérémie PICHON
Illustrations: Bénédicte MORET


1. Walter Stahel, directeur de l’Institut de la durée, Genève, cité des Interdépendances (n°62, juillet 2006)