Capture d’écran 2016-08-23 à 03

O mon Quercy, ô Lot natal. Je reviens vers toi le cœur plein d'espoir, Ze Guide sous le bras et Bob le bocal dans le camping car. Que de produits locaux, de cabécou, de noix et de ratafia. Aucun doute, programme easy ZD en vue. A nous les marchés, à nous les producteurs ! Effectivement pas un jour sans un petit marché, une ferme, une halle. Les papilles sont en fusion, le foie en plein action, faut dire que le petit Cahors sur un cabécou miel c'est parfait. Et Bob il se marre. Hormis les petits errements des sorties, rien à se mettre sous le couvercle. L'opercule alu du vin, le bâton de sucette, la dosette de ketchup du snack. Des évitables. Mais on se fait parfois rattraper par les frites natures et les nains qui râlent. Mea culpa ketchupum fritum suum. J'ai fait ce qui fallait à Notre-Dame-de-Rocamadour, c'est bon.

D'ailleurs parlons-en. Bug dans le programme easy ZD. Rocamadour s'est fait mondialisée. Tous les chevaliers se retournent dans leur tombe en voyant leur château livré aux Ming... Aïe on est en rupture de cabécou. Le bon cabécou de mon enfance de quand je gardais les chèvres sur les Causses. On est à sec et l'humeur familiale va se dégrader rapidement... cabec addict. Il faut absolument en acheter pour midi. Une formalité, on est à Rocamadour, le nom de l'AOC, il doit y en avoir de partout. Premier magasin des pierres précieuses, 2eme magasin des souvenirs made in china, 3eme magasin des vêtements d'Inde, 4eme magasin chinoiseries pour enfants. Toujours pas de cabec. Mon cœur se tend, mon estomac aussi. 5ème magasin des churros, pas AOC ceux là. Bon question : où peut-on acheter des produits frais ? Un seul point de vente : une supérette Proxy. On est sur le deuxième site touristique français après le mont St Michel, ce qui doit faire près de deux millions de personnes chaque année et il y a un seul point de vente de fruits et légumes. Pas franchement aidés pour le ZD. Et pas grand chose de bio, les œufs sont des n°3 et surtout no cabec. Conclusion pourrie : on ne peut pas acheter de Rocamadour à Rocamadour. Oui ça fait deux fois Rocamadour. J'avais d'abord pensé à… bon bref. Faut sortir de la ville et trouver une ferme sur la route à qqes kms.

Bon la bonne news c'est qu'on a réussi à tenir ce pot de confiote de déchets. 250ml en deux mois. Le ZD en vacances c'est possible. Les frites à emporter en tuptup c'est jouable, les glaces en cornet aussi. On a même fini par avoir le flacon ketchup bio dans le sac... si si on est des oufs. Juste à côté des sacs à vrac, des mugs, pailles et gourdes inox. Le sac de vacances ZD quoi... 


Textes:
Jérémie PICHON - Illustration: Bénédicte MORET

 

Capture d’écran 2016-08-23 à 03

bob bocal