Il est déjà tard chez la Famille « presque » Zéro déchet. Dehors tout est calme. Dans l'ombre deux blonds comattent devant un dessin animé sur le canapé. Bénédicte approche son œil du boitier à reconnaissance numérique de la rétine fixé sur un mur du fond du mobil home et acheté à un haker de la nasa sur le darknet. Validation. Une voie nasillarde laisse le passage au couple qui s'engage dans un ascenseur dissimulé derrière une lourde porte en acier inoxidable 100 % recyclable blindée de 18 mm. L'ambiance est à couteaux tirés, la moiteur océanique pesante. C'est une longue descente jusqu'à un sous-sol de 600 m2 dissimulé sous le camping. Cheveux blanc, costard impécable, Q les accueille avec un sourire qui en dit long sur les innovations zéro déchet mises en œuvre dernièrement. Tout le département innovaïcheun est à pied d'oeuvre.

Une première porte s'ouvre. Un liquide stagne dans un chaudron et les deux blouses blanches à côté sont dans l'attente. Bénédicte valide la nouvelle recette de lessive au lierre. Nickel chrome. La saponine est efficace. Plus une trace de frein sur le slob de n°2. Bravo Q. Ca valait le coup de ratisser le mur de la grange de la grand mère. Heureusement elle n'a rien vu. 15 minutes à bouillir, une nuit à macérer et bim la lessive est prête. Zéro coût ou presque, zéro déchet, la grande classe. Une arme absolue pour la prochaine mission ZD.

Deuxième salle. La scène est digne des plus grand sous sols hospitaliers. Ou d'un cirque des horreurs. Des rayons entiers sont chargés de bocaux où gisent des masses informes, baignant dans des liquides opaques et gazeux. Jérémie n'en mène pas large. Des laborantins versent du sucre liquide dans les pots. Des bulles s'échappent. Béné renifle, goûte. Elle rote et   l'atmosphère se détend. On est dans la salle de la limonade maison. Et elle déééchire ! Fabrication au kefir validée. Poire, citron, banane, menthe, toutes les recettes sont adoptées et les deux pin's vont encore se régaler au goûter.

Ainsi va le quotidien palpitant de la famille ZD. Toujours sur la breche, un jour à Rio un autre à De janeiro. La semaine prochaine ils joueront une nouvelle fois leur vie pour sauver le monde et tenteront une semaine de lavage de dents à l'eau. Peu importe que leurs amis ne leur parlent plus (prend un chwingum Emile) ou que le Département d'Etat nie leurs agissements; ils seront au rendez-vous. La brosse en bois à la main, ils repousseront encore une fois les limites de l'innovation et de la recherche en LowCal Technologie.

 

Capture d’écran 2017-01-16 à 18

Capture d’écran 2017-01-16 à 18Capture d’écran 2017-01-16 à 18Capture d’écran 2017-01-16 à 18